afrika_image_prog_350px_V2

du 4 au 30 décembre 2013

Afrika

Eric Bouvron nous emmène tam tam battant à la découverte de son univers loufoque et survolté : des oiseaux déjantés, un singe hurleur, le sangouma  l’homme médecin sorcier et une danse de virilité « La Pantsula Jive ».Mêlant humour, danse, musique et dessin, Eric Bouvron, avec la complicité du percussionniste et comédien Mathos et du groupe « Africa Danse M’Bonda », présente de manière spectaculaire et originale l’Afrique du Sud.

Production : Fiva Production et Madely
Ecrit et interprété par : Éric Bouvron
Mise en scène : Sophie Forte
Costumes : Agnès Marillier
Diffusion : Atelier Théâtre Actuel

Durée : 1h20

Distribution :

– Éric Bouvron, comédien
– Mathos, comédien et percussionniste

Extraits presse :

D’une drôlerie ludique, ce spectacle est aussi une invitation à découvrir l’autre. Les autres. Avec générosité et tolérance. »Télérama – TT

« C’est une histoire de complicité entre deux Africains « chocolat blanc » et « chocolat noir » et une connivence sincère entre un interprète et son public. » Vaucluse Matin

« Eric Bouvron sait nous promener sur les rives de l’imaginaire. Il mélange le récit, les traits d’humour, la danse, le visuel, avec un esprit aussi brillant qu’un éclat de lune. »  Pariscope

« Poète et farceur, alliant charme, élégance et décontraction dans la tradition des vedettes hollywoodiennes tels Gene Kelly ou Franck Sinatra qui ont fait rêver sa jeunesse. » Tatouvu.mag

« Le percussionniste Mathos s’invite au côté d’Eric Bouvron et les deux compères de redoubler d’ardeur au plaisir d’un public charmé par ces deux sorciers de la scène ». La Marseillaise.

« Tout en finesse et simplicité…C’est très drôle bien écrit convaincant et formidablement restitué. A ne pas manquer. » Paru Vendu

Poétique, joyeux, plein d’ imagination, d’ énergie et d’ humour, ce spectacle pétillant et rafraîchissant nous ouvre  une fenêtre inattendue sur l’ Afrique du Sud. » Au-Théâtre.com

« Dans une ambiance rare, palpitante de rebondissements, la foule a été transportée au rythme des tam-tam, des anecdotes de la brousse et des cadences surnaturelles de la « pantsula jive », danse issue des ghettos noirs. Les spectateurs étaient convaincus : un nouveau talent venait de surgir. «  La Provence

« Énergique, dynamique, Eric Bouvron ne cesse de bouger et d’étonner le public par sa personnalité imaginative et son sens de la dérision. » Le Dauphiné Libéré

« Une étonnante maîtrise corporelle dans des numéros visuels survoltés et très originaux. » Le Figaro

« Un personnage à part. Un spectacle résolument original, poétique, visuel. » Le Soir (Bruxelles)

Galerie photos :


Video(s) :