À ces idiots qui osent rêver

Du 3 au 5 décembre à 21h15
Et du 10 au 12 décembre à 19h

À ces idiots qui osent rêver

Ecrit et mis en scène par Céline Devalan
Site internetFacebook

Genre : Ciné-comédie en musique – Public adulte – Durée : 1h15

 

Deux personnages, qui partagent une vision antagoniste de l’amour, se rencontrent sur un banc public : LUI, raisonnable et ELLE, avide de démesure. Une comédie parfois cruelle et teintée de mélancolie où l’on découvre que vivre sans prendre de risques, c’est risquer de ne pas vivre…
Avec son lot de bonheurs et de désillusions, l’histoire, délibérément cinématographique, de ELLE et LUI se déroule au fil des quatre saisons : répliques drôles et cinglantes, intrigue délicieuse, interprétation complice, touchante et plus cinématographique que théâtrale, mise en scène rythmée et pétillante.
À ces idiots qui osent rêver est une savoureuse comédie romantique à l’américaine, inspirée des films cultes La La Land et Quand Harry rencontre Sally. C’est aussi un hommage aux maîtres anglo-saxons du genre, avec en prime une exquise séquence de claquettes. Ce spectacle séduit par son propos intelligent sur l’amour et ses judicieux procédés empruntés au cinéma. Un bonheur théâtral jubilatoire dont on ressortira assurément amoureux !

Distribution :

Avec Thibault Amorfini & Céline Devalan
Compositeur : Adriel Genet

Presse :

“ La pièce est drôle, les deux personnages authentiques. Cette comédie romantique ravira les inconditionnels. ” Toutelaculture.com

“ La mise en scène fait des clins d’oeil réussis au cinéma et l’histoire, bien tissée, file fluide et on aime les moments de claquettes ! On sent le nid douillet et la complicité contagieuse qui donne envie de se serrer fort et de s’embrasser amoureusement ” Le Parisien

 

Public :

“ Intelligent, fin, drôle, surprenant, une complicité totale sur scène, l’amour vrai qui pique, qui touche, qui vit. Merci beaucoup pour l’intelligence de l’écriture qui dépasse les clichés des pièces romantiques habituelles, à voir ! ”

“ Une jolie pièce douce-amère sur l’amitié, l’amour, les compromis que l’on fait pour ne pas être seuls, les évidences que l’on refuse de voir, les espoirs que l’on nourrit à tort ou à raison mais qui font avancer… Une jolie tranche d’humanité bien dépeinte grâce à ce duo sympathique et moins improbable qu’il ne le croit lui-même. ”

Galerie photos :
 
© Crédit photo: Lisa Lesourd


Video(s) :